AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Le chat perdu (PV Alexandrov)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Rues Piétones
MessageSujet: Le chat perdu (PV Alexandrov) Lun 28 Avr 2014 - 17:25
Il fait nuit. Seul la lumière de la lune éclaire la vallée. Celle que nous cherchons se trouve sur le pic de roche là-bas, ses cheveux blancs dansent avec le vent alors que ses yeux bordeaux, vidés de toute émotion, contemplent l'astre nocturne. Nul mouvement n'est commit, pas même un sifflement... jusqu'à son arrivée. Des grésillements se rapprochant à vive allure percutent les tympans, des statiques apparaissent sur le paysage à nous en faire perdre la raison, puis un murmure grandissant aspire notre conscience. La jeune femme s'est levée, elle a mal. Ces parasites grandissent, et s'estompent d'ans une profonde respiration, à l’exception du murmure désormais compréhensif. "Le mange lumière". Alors elle lève la tête vers la lune, mais celle-ci est déjà perdue ; L'astre se fissure pour laisser paraitre le message : "Le mange lumière". Ensuite, dans un cri aigüe, l'atmosphère et tout ce qui la compose éclate comme du verre.

Chicco ouvre les yeux. Bienvenue dans la réalité \o/
Son œil droit est recroquevillé et gigote follement dans tous les sens. Elle tend le bras à sa table de nuit, prend une pilule, la croque ; l’œil redevient calme. La voyageuse se lève difficilement à cause des draps bouffants... Bien que le lit soit un véritable carnage. Amen.

- Oï Neko. Si tu ne te réveille pas, tu ne déjeune pas...

Dit-elle avec une tête de déterrée. Un bol de céréales, des tartines de Nutella, un mug de café et un jus de fruit plus tard -> Direction la salle de bain, en glissant un petit mot gentil ~

- T'es bien silencieux ce matin, abruti...

L'albinos saisi sa brosse à dent et... (Baaah se cure le nez avec, c'est fait pour ça non ?) Hum, et donc se brosse les dents en regardant les dégâts effectués par ses rares nuits de sommeil complètes. Elle ne s'en tire qu'avec de légères cernes, qui disparaitront dans quelques minutes, et de bons cheveux en pétard avec tout les grigris qui pendouillent (perles, tresses, atébas..). Aaah cette masse blanche sur ce visage pâle ~
Blanc. Blanc. Il y a comme un bug dans son cerveau. Blanc. Soit : Sans noir. Elle recrache tout le contenu de sa bouche sur le miroir.

- Il est où Le Chat ?! O_O

Effectivement, c'est problématique. Chicco sait très bien qu'à Aberdeen se trouve beaucoup de membres de l'UAN... Léger moment de panique, elle vérifie d'abord qu'il n'est pas quelque part dans l'appartement en retournant chaque objet sur son passage. C'est pas jolie jolie, déjà que c'est un bazar monstre ici.
Rapidement, elle s'aperçoit qu'il n'est pas ici. Moment de panique bonjour ~ Qui sait ce dont est capable ce petit truc !
Chicco enfile en vitesse des vêtements propres, puis sort de l'habitation en même temps de mettre ses chaussures ; ce qui n'est vraiment pas pratique, elle se mange deux trois murs. Le résultat est bien débraillé, mais peu importe, retrouver son chat-chat est une priorité. L'albinos fuse à travers les rues piétonnes, appelant Neko, fouillant aussi bien dans les étalages que dans les poubelles, qui finissent généralement accidentellement déversées sur la chaussée. x_o Quelques excuses brèves, et c'est reparti pour interroger les passants.
Malgré une description parfaite "Petit chat noir, touffu, avec les oreilles déchiquetées et percées, un piercing au bout de la queue...", personne n'est en mesure de répondre convenablement. Si une personne semblait avoir vu un chat pareil, cette hystérique lui sautait dessus. En vain.
Chicco Midas
avatar

Feuille de personnage
Citations: "Avant, j'étais schizophrène. Maintenant, nous allons mieux"
Compétences:
LVL 1
LVL 1
Féminin
Date d'inscription : 12/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le chat perdu (PV Alexandrov) Dim 4 Mai 2014 - 18:56
Alexandrov commença sa journée comme tous les jours. Réveil à six heures, douche longue et agréable, brossage de dents et gargarismes. Il se contempla dans le miroir et se fit un clin d'oeil, ce qui était légèrement étrange vu qu'il n'avait qu'un œil.
Neuf heures du matin, c'était l'heure de son petit tour habituel dans les rues d'Aberdeen.
Il faisait frais, la brise lui caressait le visage et ses cheveux lui chatouillaient la nuque. Il appréciait tout particulièrement ce moment là. Tout était calme et silencieux. Seul le bruit des moteurs retentissait entre les rues étroites.
Il croisa une charmante jeune femme. Brune, les yeux bleus et une robe suffisamment courte pour attiser la curiosité de tous mâles normalement constitués. Il lui sourit et la salua de sa voix grave et envoûtante.. (Je vous assure)..
Il s'arrêta dans sa boulangerie préférée et acheta une spécialité de la ville. La boulangère aimait le recevoir. Il était toujours très charmant avec elle. Ludivine savait qui il était et lui vouait un culte en secret.

Il repris sa marche et entendit un animal fouiner dans des poubelles. Il s'approcha et n'aperçut que l'arrière trin de la bête. Noir avec un piercing. C'était bien étrange. Il coupa un morceau de sa gourmandise et la jeta à coté de l'animal. Il ne fut que eu de temps avant que celle-ci se retourne pour dévorer l'objet de ses désirs.
Alexandrov remarqua ses oreilles trouées. Pauvre bête. Elle avait dû subir de sacrées maltraitances pour être dans un état aussi pitoyable.
Il s'abaissa et lui déposa un autre morceau qu'elle dévora.

- « Tu es bien seul, mon petit. Je vais te soigner »

Il déposa encore un morceau, plus près de lui et en laissa un dans sa main qu'il tendit vers elle. Au moment ou elle mangea ce dernier bout, il la saisit dans ses bras et la gratta derrière l'oreille tout en scrutant ses blessures.

- « Je vais t'emmener boire un verre ! Du bon lait pour une gentille bête »

Il s'installa sur la terrasse d'un café, non loin de là.
Le serveur arriva :

- « Un thé au gingembre pour moi et un bol de lait chaud pour le petit. »

Le serveur dévisagea le chat, affichant un air écœuré.

- « Vous avez un problème ? Vous m'apportez illico ce que je vous ai demandé ou je vous coffre »

Le jeune homme s'empressa donc d'aller chercher la commande. Les boissons arrivées, le soldat posa le chat sur la table et le laissa se régaler de la boisson tiède.

- « Je vous avais demandé du lait chaud. Vous êtes mignon mais légèrement attardé. »

- « Excusez moi, monsieur » dit-il, le regard à terre « J'ai moi même un chat et je ne voulais pas qu'il se brûle le palais »

Alexandrov le dévisagea et lui fit signe de partir. Il caressa l'animal et remarqua la clochette au bout du coup.

- « On t'a traité comme un moins que rien. Je m'occuperai bien de toi, moi. Une clochette et des trous. Un fauve considéré comme un bœuf... »

La brise continuait de souffler. Tendre matinée pour le héro d'Aberdeen.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Alexandrov Adamovitch
avatar

Feuille de personnage
Citations:
Compétences:
LVL 5
LVL 5
Masculin
Date d'inscription : 23/09/2010
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le chat perdu (PV Alexandrov) Lun 5 Mai 2014 - 21:04
Déambulant de désespoir dans les rues, Chicco est toujours à la recherche de son chat. Tout lui semble se répéter. Les paroles des passants l'ayant aperçut, ceux ne l'ayant pas vu, ceux qui fuient les inconnus comme de la peste ou les prennent pour des attardés sorti d’asile, les rues, tout. Lasse de courir après un chapardeur narcissique et pervers, la jeune femme se dirige d'un pas zombifié vers sa demeure. Après tout, il finira bien par rentrer... Il est fort et malin, elle ne pense pas qu'il se fasse attraper de si tôt.
Devant la vitre d'un coiffeur, Chicco en profite pour arranger sa tenue jusque là complètement débraillée. Elle minimise les épis sur ses cheveux blancs, redresse sa veste, rentre ses lacets ; lorsqu'elle entend un serveur du bar voisin, en train de se lamenter en sortant chaises et tables en terrasse.

- C'est n'importe quoi. Comment le patron peut autoriser un nuisible dans notre établissement ? Et cet homme...

Intriguée, Chicco tend l'oreille de plus près.

- Le vieux schnock qui ose dire "Le client est roi". Là pour sûr, il est roi ! un vrai nid à puce qu'il pose à table !

Beaucoup de passants regardaient l'homme un instant, puis repartent à leur activités palpitante. C'est ironique bien sûr. Elle marche les mains dans les poches, l'air de rien, jusqu'à la vitrine du bar pour y apercevoir, Neko, en train de boire du lait sur une table.

- Eh bien la vie est belle... lâcha-t-elle dans un soupir.

Ensuite, ses yeux se figent sur l'homme qui caresse l'animal. Ses pupilles s'écarquillent ; même de dos, il est reconnaissable ! Alexandrov Adamovitch. La jeune femme gobe une pilule avant de penser à ce qu'elle peut bien faire dans cette situation. Réagir semble bien difficile dans ce cas complexe.
Elle prend son calme, préférant abandonner Le Chat à sa bêtise. Ahah "chacun sa merde" comme on dit ! Quelques pas en avant, avant de se raidir. Trois/Quatre pas accélérés en marche arrière, faisant la moue. Chicco ne peut se résoudre à laisser son chat derrière, donc encore moins avec un tel personnage. Imaginez qu'il parle... D'une part, elle aimerai bien voir la tête que le rouquin ferai, mais d'autre part, les tortures seront affreuses ! Chicco refuse que son petit chat et compagnon de voyage se transforme en pâté pour biscotte ! Sauf dans un cas d'évènement post-apocalyptique ... Ahem. ^u° ~
Elle empoigne la poignée et pousse doucement la porte de chêne, saluant avec politesse le barman. Aussitôt, elle avance doucement sur la pointe des pieds vers la table ronde plus à gauche.

- Euh, excusez moi. Je crois que vous avez retrouvé mon chat.

Dit-elle au général, d'une voix amicale et d'un petit sourire innocent. Sa main fait des petits mouvements de poignet cassé.
Chicco Midas
avatar

Feuille de personnage
Citations: "Avant, j'étais schizophrène. Maintenant, nous allons mieux"
Compétences:
LVL 1
LVL 1
Féminin
Date d'inscription : 12/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le chat perdu (PV Alexandrov) Mar 27 Mai 2014 - 16:05
Une jeune fille s’approcha des deux nouveaux amis. Joli sourire faussement innocent. Elle prétendait que Ugly lui appartenait. La bonne blague. Une allure de junky..Elle avait dû mal traiter son animal sous acides. Et son allure débraillée était bien la preuve qu’elle rentrait surement d’une soirée orgiaque et qu’en passant sur leur chemin, elle pourrait récupérer son chat qui la fuillait, qu’elle aime tant battre une fois trop déchirée. Alexandrov ne connaissait que trop bien ce type d’individus. Des bombes à retardement. Un jour un animal et le lendemain, leur propre mère. Enfants de chacals.

- « Votre chat ? Ravissante jeune femme, prouvez-le ! Et puis, même s’il s’agissait bien du vôtre, son état laisse fort à penser qu’il vous fuit. Alors, faites moi plaisir, expliquez-moi. »

Il lui adressa un sourire et fit signe au serveur avant de lui demander un thé pour la demoiselle. Elle allait avoir besoin de force. Son toc avec le poignet laissait présager un moment fort en divertissement. Cela dit, il n’aimait pas subir le spectacle mais plutôt le provoquer. Alors il se mit à la regarder avec tendresse, tout en affichant un sourire enjôleur. Entre deux mots, il la coupa:

- « Vous êtes d‘une rare beauté, le saviez-vous ?. »

Il était sincère, bien que l’idée de la mettre mal à l’aise prédominait sur la première. Il sortit sa chopine et versa un peu de son contenu dans son verre. Il la tendit à la jeune femme avec un air interrogateur. Elle ne devait plus être à sa prêt.

Il prit Ugly sur ses genoux et le caressa. L’animal ronronnait fortement, ce qui amplifiait le sourire du générale.
Il commanda une brioche aux pépites de chocolat en demandant à ce qu’elle arrive chaude. Une fois servit, il la découpa en petits morceaux et les servit à son compagnon.

- « Je serai prêt à vous le rendre à une seule et unique condition. Je veux voir où vous vivez. Ne voyez pas là une simple tentative de provocation de ma part. Je suis très curieux et je me suis attaché à cet animal. De plus, vous m’intriguez beaucoup et je ne n’ai pas encore envie de me séparer de votre personne. »

Le regard charmeur, il espérait bien arriver à ses fins.

- « Garçon, l’addition, je vous prie. »

Il se leva de son siège et tendit sa main à la jeune femme.

-  « C’est quand vous voulez, ma jolie. »

Âme pervertie. Ô Seigneur, en votre immense bonté vous avez créé l’homme et la femme.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Alexandrov Adamovitch
avatar

Feuille de personnage
Citations:
Compétences:
LVL 5
LVL 5
Masculin
Date d'inscription : 23/09/2010
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le chat perdu (PV Alexandrov) Mar 27 Mai 2014 - 18:29
L'homme la scrute quelques instants du regarde, avant de prendre la parole de sa voix grave et attirante. À ses dires, Chicco se sent un poile désemparée. Insistant sur la parole, il laisse supposer une maltraitance qui rend mal à l'aise intérieurement la charmante demoiselle. Alors que le chat semble moqueur vis à vis de sa propriétaire, celle-ci s'assit sur le siège, en tête à tête avec le beau général.
Elle cesse son mouvement de poignet ridicule tout en gardant le sourire. Le serveur accourt à la table muni d'un thé tel un toutou à son maître. Ce même serveur faux-cul. Comme c'est comique.

- C'est agaçant de devoir se justifier de la sorte... elle se racle doucement la gorge en formant des ronds d'embarras, doigt contre table. Voyez-vous, ce chat répond au nom de Neko. Mais je doute que cela vous suffise, alors j'affirme qu'il possède un tatouage sur le côté droit du cou annoté "Guilty". Puis, rien qu'en nous voyant : Telle bestiole, tel maître. Ahah. P-

Enchainant ses explications d'une traite dans l'espoir d'en finir rapidement, la même voix charismatique lui coupe la parole dans le but de la complimenter. Elle se tût et détourne le regard. Acceptant néanmoins le thé. Le chat semble jouir de cette situation car il n'est, pour le moins du monde, en mauvaise posture. Son sarcasme le perdra.
Une gorgée.
Ce thé n'est pas mauvais... Autant que la fois où l'albinos avait remplacé les feuilles par du cannabis. Ahahah, c'était l'euphorie dans la maison de retraite ! Tant de belles choses durant son existence.

- Pour son apparence... il s'agit là de son choix. C'est lui qui s'est fait ça. Jamais il ne me fuirait. (tant qu'il n'a pas mangé mon rumsteak)

Son ton s'est calmé par rapport à sa dernière réplique. La jeune femme n'imaginait pas que ce personnage pouvait être aussi charismatique. C'est pas étonnant qu'il y ait des cultes à son effigie, et aussi étonnant que personne ne l'ai déjà fait trépasser.
Alors, il lui propose un marché. Chicco le regarde dans les yeux, les siens grands ouverts bien que le droit n'est à peine visible. Alexandrov Adamovitch, jeune impertinent.
Pendant que le roux paye l'addition, l'une s'est perdue dans ses pensées, fixe. En voilà une occasion en or ; plusieurs meurent inutilement pour celle-ci : l'approcher, pour l'exterminer. Elle baisse la tête, dissimulant un large sourire fou. Seul les ronronnement de Neko la ramène à la réalité. L'homme le plus influant du monde, celui qui est la cause de son marquage à la pupille droite (ça a fait très mal, même si cet œil est aveugle et masqué par une illusion), il lui faciliterai la tâche de l'assassinat à ce point ? Que d'honneur. Ahah.
Sa bouche s'entrouvre ; sa main se tend vers celle du général. Se relevant en la saisissant, elle accepterai volontiers sa proposition si alléchante.
Cependant, au dernier moment, sa main droite continue sa route pour saisir Neko. Un fin mouvement de rotation pour se dégager de l'emprise dont elle s'est étreinte seule.

- Désolée, je refuse. glisse-t-elle machiavéliquement.

Ne pas prendre le risque de le toucher ; Il pourrait sans aucun mal la retenir. Elle sort en courant rapidement, très rapidement, son chat dans les bras, à travers les rues piétonnes. Qui serait assez idiot pour montrer son habitat à l'ennemi ? Ahah.
Après un court échappatoire, la jeune femme s'arrête dans une petite ruelle étroite dans laquelle personne ne passe jamais.
Un soupir. Son chat serré contre sa poitrine.

- Pfrt- Ahahah. Abruti. Avoue que tu as flippé ^-^

Il ne répondit rien.
Chicco Midas
avatar

Feuille de personnage
Citations: "Avant, j'étais schizophrène. Maintenant, nous allons mieux"
Compétences:
LVL 1
LVL 1
Féminin
Date d'inscription : 12/04/2014
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le chat perdu (PV Alexandrov)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Le chat perdu (PV Alexandrov)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» BEAUMINON CHAT MALE DISPARU GARD (30)
» C'est la mère Michèle qui a perdu son chat...
» Rusard a perdu son chat [LIBRE]
» Aragorn ~ J'ai perdu la lune à essayer de compter les étoiles
» Activer le chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Othelo :: Rues Piétones-
Sauter vers: