AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Zorth Kosh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Réglements et Contexte :: Fiches validées :: Néphilins
MessageSujet: Zorth Kosh Lun 27 Jan 2014 - 17:40
Zorth Kosh




Métamorphose complète  ♣️ Odorat  ♣️  Acrobatie ♣️  Combat à main nue

"Les Révolutions accouchent la force et liquident la faiblesse." Bertrand de Jouvenel


» Nom; Kosh
» Prénom; Zorth
» Né(e) le; 24 Juin 1979
» Âge; 50 ans (vie éternelle : a physiquement 30 ans)

» Race; Loup-garou (compétences animorphe loup)
» Nationalité; Né dans une forêt d'Europe.
» Sexualité; Hétérosexuel
» Métier; Prof particulier de sport  


Qui êtes vous?

Étant éduquer dans une meute de loup-garous il a appris à détesté humains et loup, car, d'après le mâle dominant de la meute, les uns le chassaient et les autres le savaient pas complètement loup et le rejeter. Le jour où il quitta sa meute pour se forger son propre avis sur les autres il alla dans une ville où il découvrit que l'homme n'est pas complètement mauvais si on cache sa véritable identité, du côté des loups lorsqu'il devient loup et quitte la ville les soirs de pleine lune il chercha juste a créer une rivalité amical. Ainsi il devient un loup-garou qui cherche a construire son avenir dans sa propre meute, l'humanité. Par se fait il cherche l'amitié de toute personne qu'il rencontre même si celle-ci le repousse. Il cherchera toujours à aider ceux de son entourage si leurs intentions sont bonnes, pas grand fervent de la violence il préfèrera l'éviter et résoudre les problèmes par la parole. Bien qu'une part de lui, qu'il a personnifié, Loup Sombre, était impulsive, elle représentait son côté bestial, sa nature profonde après tout, mais il la rejeté. Enfin il essayait de Le rejeter.

Pour ce qui est du physique : 1 mètre 90, construit comme une armoire, chaque muscle (ou presque) de son corps est visible en cas d'effort. Il a des cheveux d'un noir proche d'une nuit sans lune en bataille (difficile de mettre en ordre ce qui avait l'habitude d'être libre au vent), les yeux d'un jaune discret , toujours bien rasé et a (presque) tout le temps un sourire chaleureux . Lorsqu'il devient loup il a son pelage comme ses cheveux se qui lui permet d'être très discret la nuit (beaucoup moins le jour car un grand loup noir est très peu discret en pleine rue).
Il aime se sentir à l'aise, en société, quand il ne fait pas de sports il porte une chemise dont il remonte les manches jusqu'au niveau des coudes et ouvre quelque boutons et la passe au dessus de son jean. Sinon lors de ses horaires où il fait du sports il est en jogging et torse nu. Il porte soit du noir pour son jogging et sinon ses chemises sont souvent claire.
Depuis la fin de la révolution il porte un N sur son épaule droite.



Mon passé, mon présent .



La meute



Zorth a vu le jour dans une meute de loup-garou dans une des nombreuses forêt européenne, ceci impliqué entre autre d'avoir une famille assez étendu, mais de cette meute il n'en as retenu que quelques membres, sa mère, il n'a jamais su qui était son géniteur mais il a toujours garder un lien profond avec sa génitrice qui malheureusement pour lui mourra vers son cinquième anniversaire après la naissance de son troisième enfant, ce fut elle qui lui inculqua sa plus grande part d'humanité. Les deux autres membres à l'avoir marquer son sa petite sœur, plus jeune de deux années qui l'avait marquer, elle s'appelait Louve Blanche, car son pelage était blanc comme neige, et son plus jeune frère qui lui était né cinq ans après Zorth, personne dans la meute l'appelé car il était chétif et voué à mourir selon la grande majorité, Zorth lui l'appelai simplement petit frère. La meute appelait Zorth Loup Sombre, pour son pelage noir et sombre comme la nuit.

La vie dans la meute se vivait principalement sous la forme de loup, au départ on vous apprenez à chasser et à se battre entre loup, au départ en tant que jeu par la suite les blessures étaient bien plus sérieuse mais les plus forts des loups appelaient ça toujours un jeu, surtout quand c'étaient les jeunes qui finissait la truffe recouverte de sang. Cet apprentissage du combat était essentiel car en tant que loup-garou on devait apprendre en étant rejeté par les loups, qui savent que vous n'êtes pas vraiment un des leurs lorsque vous vivez un peu avec et des humains qui dès qu'ils savent que vous n'êtes pas humain ont tendances à prendre les armes et à vous poursuivre sur des kilomètres. A ces deux groupes d'êtres il fallait ajouter les créatures les plus détestées des loup-garous mais aussi contre lesquels ils avaient le plus de mal, les vampires, Zorth dans sa courte existence en avait vu pas mal, peut être tué quelques uns, on est jamais vraiment sur avec ce genre de créature et bien que si il a vraiment tué il en a maintenant le regret sachant que ces êtres sont doués de bonté dans certain cas.

Zorth reçu de sa mère, en plus des éducations de la meute sur le combat, les rudiments de la chasse, et comment rester discret en toute circonstance, la bonté, en effet sa génitrice lui appris que les loups ne devaient pas être considéré comme inférieur, si ils les rejetaient c'étaient car ils les craignaient, quant aux humains il ne devait pas leurs voué une haine mais plutôt cherché à sympathiser avec eux car il y avait du bon en eux. En gros il reçu tout ce qu'il a de bon maintenant de cette femme. Bien que cette bonté ne se révéla que trop tard, dans sa meute il eu peu de geste bon, à l'exception de sa relation avec son jeune frère.
Loup Sombre se révéla être un très bon combattant, sa sœur se révéla aussi très doué pour le combat sauf que contrairement à lui elle était sans aucune pitié, bien sur il y en avais un dans la famille qui ne vis aucune victoire ce fut son petit frère, que Loup Sombre encouragé du mieux qu'il pouvait. Au fil des années Loup Sombre pris une place de plus en plus importante au sein de la meute au point que vers ses quinzièmes années il se retrouva à éduquer les plus jeunes aux combats et à la chasse. A sa majorité Loup Sombre alors l'un des plus forts de sa meute défia le mâle alpha : tout deux se firent face, la carrure de Loup Sombre avait déjà un volume important et il égalait presque la musculature de son aîné, le combat dura longtemps mais les réflexes et l'endurance de Loup Sombre lui permirent de vaincre son adversaire. Ce fut ce jour là qu'il fit sa première erreur, dans sa meute la coutume voulait que le nouveau mâle dominant tue l'ancien à la fin du duel mais Zorth se refusa à se geste et laissa son adversaire en vie, de ce geste résultat trois choses, celui qu'il avait laissé en vie vit ce geste comme un affront et garda une rancœur vis à vis de Loup Sombre, sa sœur vit cela comme un échec de Loup Sombre et surtout une faiblesse, et c'est ce geste qui le mena où il est.
Une fois mâle dominant de la meute il décida d'instauré un tournoi afin de pouvoir limiter les combats et surtout les morts dans ceci en instaurant un règlement et en surveillant les combats, ainsi le vainqueur du tournoi pourrait l'affronter lui.
Dans l'année qui suivit ce combat il vit son frère devenir plus combatif, poussé par la force de Loup Sombre. Sa sœur au contraire vit son nom changeai, elle devant Louve Sanglante, car elle se découvrit un talent pour tuer peut importe ce qu'elle devait tué. Une fois elle tua un membre de la meute qui l'avait offensé, Zorth ne pouvant laissé une tel chose rester impuni la bannit du clan. Ce fut sa deuxième erreur qui le hanta bien plus tard. L'année avançant, le jour du tournoi s'approchait à grand pas, au grand damne de Zorth qui voyait son frère vouloir absolument s'y inscrire malgré toute les supplications de son frère qui voulait le protéger sachant que la majorité de ceux qui allait ce présenter serai les loup-garous parmi les plus forts, mais son petit frère le persuada que lui aussi était devenu fort et qu'il voulait faire ses preuves dans ce tournoi, sans vouloir gagner tout le tournoi pour autant.
Le début du tournoi ce déroula comme prévu, les combats étaient fait à la loyal, chacun y mettait du sien, du moins jusqu'à ce qu'il reconnu les deux prochains adversaires qui se faisaient face, l'un d'eux était son frère, l'autre, malheureusement pour lui, était l'ancien mâle dominant. La crainte monta en Zorth, il ne pouvait pas annulé le combat, personne ne comprendrai, mais il avait un mauvais préssentiement. Son frère se révéla agile et évita plusieurs coups et réussi même à en donner à son adversaire, mais ces coups étaient faibles et son adversaire était résistant et il connaissait l'art du combat, il esquiva un des coups de son jeune adversaire et lui bondit sur le dos le repoussant sur le ventre, cette chute ne permettait pas à Zorth de désignait le vainqueur, l'ancien mâle dominant savait avec précision ce qu'il faisait et comment arrivé à ses fins. Il sauta encore une fois pour se retrouver à côté du jeune loup, qui n’eut pas le temps de réagir, l'ancien mâle alpha resserra sa mâchoire sur la gorge du petit frère de Loup Sombre et la lui arracha, le tuant sur le coup. Zorth bondit mais trop tard, le mal était fait, il ne peut que pleurais son frère et dans sa rage blessé gravement celui qui avait accompli le forfait avant de le radier de la meute.
La mort de son frère créa un déclic en lui, il n'était pas fait pour vivre dans une meute, encore moi pour la dirigé. La nuit même il partit sans rien dire à la meute. Sans le savoir, ce fut une sorte d'erreur.


Une tentative suivie d'une nouvelle vie : un répit trop court



Cette nuit là il a fui sa forêt natal sous sa forme de loup ne laissant presque aucune trace derrière lui comme on le lui avait appris. Arrivé sur les plaines ils courut jour et nuit pour que personne le croise. Un jour il vit un village, muait par la curiosité il s'approcha, sa mère lui avait dis que c'était ici que vivaient les humains il resta caché dans les feuillages d'un buisson les observant le jour et chassant dans les parages la nuit. Il découvrit les coutumes humaines qu'il ne comprenait pas toute mais qu'il assimilait plus ou moins. Un jour il décida enfin de rentrer dans le village sous sa forme humaine, mais n'ayant aucun vêtement il n’obtient que pour effet des femmes qui cacher les yeux de leur enfant tout en lançant un regard curieux vers le jeune, il cru aussi percevoir un peu d'admiration dans certains regards, ceci probablement car il avait une musculature à faire pâlir un athlète de haut niveau sans pour autant aller dans les excès. Au bout d'un moment un homme lui vint en aide, lui qui ne comprenait pas pourquoi tous le fuyaient, l'homme lui demanda de l'accompagné chez lui, ce qu'il fit. Dans l'humble demeure de l'homme il se vit offrir, une veste et un jean pour cacher sa nudité, l'homme lui proposa même de boire une tasse de thé, Zorth ne sachant ce que c'était accepta sans grande conviction. Il su à l'odeur que c'était que de l'eau chauffé et des plantes, il bu donc d'une traite la boisson. L'homme l’assomma de question il était curieux de savoir d'où pouvait venir un être comme Zorth, il n'apprit pas grand chose de plus sauf que l'inconnu n'avait pas de toit pour dormir. Dans sa bonté il lui proposa de dormir dans le canapé. Zorth accepta et remercia l'homme. Il su à ce moment que cette personne allait être la deuxième à le guider vers le droit chemin.

Au fil des jours l'homme trouva une utilité à Zorth dans le village, ces muscles aidaient aux travaux du quotidiens et il ne su comment mais il rapportait du gibier à la maison tout les jours. Puis un lendemain de soir de pleine lune une chose terrible fut découverte une homme qui était sortis dans la nuit, d'après sa femme, avais été retrouvé mort, mutilé, sur son corps on pouvait distinguer des griffures morsures. Tout le monde était inquiet, une bête rodait probablement dans les parages et elle devait être très grande pour faire de tels blessure. Puis le calme revint jusqu'à ce qu'un acte similaire eu lieu un cycle lunaire plus tard. La crainte monta car ces meurtres se répétaient tout les moins sans pour autant trouvé un coupable. Un soir de pleine lune l'homme qui accueillait Zorth eu une insomnie, il découvrit que le jeune homme n'était pas sur le canapé, ni dans aucune autre pièce de la maison, il fut inquiet pour son protéger. Puis il entendit un cri de loup fendre la nuit. Il pensa que celui qu'il accueillait était le prochain, ne pouvant plus dormir il attendit près du canapé pour voir si Zorth allait revenir. Il eu un choc quand il vit un être bipède au pelage sombre entré par une fenêtre et avançait tels un fantôme jusqu'au canapé où il s'étendit de tout son long. Il n'en avait entendu parler que dans les légendes mais était ce réellement une de ces créatures mythiques, un loup-garou, tout concorder. Mais il ne pouvait se résoudre à tué la bête sans défense, il l'observa toute la nuit, et il fut encore plus surpris quand il vit la créature reprendre la forme de Zorth dès que les derniers rayons de la lune disparurent. Lorsque le jeune homme se réveilla la personne qui l'avait protégé jusque là cria de peur de rage, il pria le jeune homme de quitter sa demeure, celui qui avait aidé le village y avait aussi fait le plus grand mal. C'est ainsi que Zorth quitta le village et rejeta sa nature, se séparant de celle-ci, sans le vouloir c'est ainsi qu'il cru créé une voix qui n'était pas lui, une entité qui était différente, c'est ainsi que naquit Loup Sombre.

Il marcha des jours durant faisant de l'auto-stop sans avoir de réel but. Au fur et à mesure de son périple il découvris de beau paysage mais aussi une chose étrange, un jour un inconnu qui sembla avoir réussi lui tendit un collier noir et lui parla d'une ville : Aberdeen, la personne lui dit que le collier éviterai quelques gros problèmes les soirs de pleine lune et que la ville serait un parfait refuge pour lui. Zorth pris le collier et garda l'information dans un coin de sa tête, pour le moment il se plaisait sur le contient Européen.

Il trouva un jour son bonheur, une petit ville française au bord du Jura, il reprit les activités qu'il avait fait dans l'autre village, aidant les charpentiers, chassant pour obtenir sa propre viande et il réussis même à obtenir des terres cultivables qui lui permirent de vivre sans pour autant engrangé beaucoup d'argent, le peu qu'il gagna il le mis de côté, il se fit de nombreux amis dans cette ville, qui plus est que personne dans celle-ci ne l'avait vu débarqué nu l'air paumé et en plus il ne tua personne grâce au don béni de l'inconnu. Il vécu heureux une dizaine d'année ainsi dans une communauté qui l'avait intégré et apprécié pour ses qualités humaines mais un jour une voix dans sa tête se fit entendre.
*Tu le sens, quelque chose de terrible risque d'arrivé, ces années de calmes vont bientôt prendre fin et ceux que tu aimes mourront*
Cela éveilla un lui la crainte, il sortit précipitamment de son lit en pleine nuit et couru jusqu'à la maison d'un de ces amis les plus proches, à l'approche de la maison il reconnu une odeur familière sans vraiment savoir à qui elle appartenait. Perplexe il entra et découvrit son ami mort le visage figé dans une expression de crainte et de douleur. Il y eu un bruissement derrière lui et lorsqu'il se retourna il vit au loin une créature au pelage blanc tacheté de rouge. Puis un autre bruit, c'était l'ancien mâle alpha, il lui expliqua que la meute allait se venger de Loup Sombre en le faisant souffrir, Zorth ne pu retenir son poing, et il frappa le loup qui avait pris forme humaine pour lui parlait. C'est dans le rire qu'il reçu en retour qu'il compris, ce n'était pas la personne qui se tenait devant lui qui dirigeait la meute, lui n'était qu'un second, il se moquait royalement de Zorth, la personne qui tirait les ficelles était une personne qui ravageait tout sur son passage, elle voulait éliminer un élément gênant de son passé, la faiblesse de son frère, pour montrer qu'elle était forte.
C'est ainsi qu'il dû fuir encore, au départ en laissant volontairement des traces pour les éloigner du village puis en les cachant de nouveau, il avait pris ses économies avant de partir, dorénavant il ne lui restait qu'une possibilité... Aberdeen.


L'attaque du lycée



Il avait rejoint la ville et en un an et demi avait vécu pas mal de chose, il avait surtout découvert la sérénité et un travail stable et dans ses cordes. Il était devenu professeur au Lycée Othelo, dirigé par une personne qu'il respectait énormément, Emilie Maitland. Il y avait aussi rencontré un véritable ami Ludovic Skulblaka. Tout deux s'était révélé être des néphilins comme lui et le lycée une école pour des créatures comme lui. Il était heureux dans cette vie et il ne l'aurait changé pour rien au monde. Malheureusement un événement eu lieu.

*Loup Sombre : Un grand événement se prépare je le sens, comme un pressentiment avant les grands changements. Des choses terribles vont se passer.
Zorth : Oh non pas encore...*

Zorth ouvrit les yeux. Il allait rentrer chez lui lorsqu'il avait entendu la voix de Loup Sombre, il s'était arrêté au milieu de la route et avait fermer les yeux pour se concentrer sur la voix et la faire taire, du moins jusqu'à ce qu'elle dise ça. Il avait ouvert les yeux de peur de l'image qu'il venait de voir, son ancien ami tué sans pitié. Puis il ressenti ce que voulait dire Loup Sombre, ses poils se hérissèrent, la tension était palpable, l'atmosphère était lourde. Il couru sur ses pas pour revenir au lycée. Il le savait il devait y être le plus rapidement possible, il ne savait pas pourquoi le lycée mais pour lui c'était là bas. Il entra dans le bâtiment à la recherche de quelqu'un, il croisa un élève et ce fut à ce moment là que le cataclysme se déclencha. Une explosion retentit le bâtiment s'ébranla, des parties du plafond où ils se trouvaient commença à tomber. Zorth bondit sur l'élève et le protégea de la chute des pierres grâce à son dos. Il dégagea les gravas et pris l'adolescent sous le choc dans ses bras. Il hurla pour trouver les autres professeurs mais pendant qu'il courrait avec l'élève dans ses bras il y eu un deuxième choc, ça devait être la ligue anti-néphilins, mais comment avait elle fait pour trouver le lycée et comment faisait elle pour traverser ses défenses. Il trouva un groupe de professeur. Puis il compris à leurs visage, et il eu une révélation, il ne s'y était pas préparé mentalement mais il devait le faire. Il allait le faire mais d'abord il régla un détail, il prit son téléphone et appela son ami, la salamandre Ludovic. Il lui demanda de venir, on aurait besoin de lui ici. Puis Zorth déchira ses vêtements tout en se transformant en loup-garou, sa forme la plus adapté pour le combat, la plus brutal, car il le savait en fait ce qui allait se dérouler c'était bel et bien une bataille. Il vit des soldats s'avançaient vers les élèves, il leur bondit dessus en les assommants. Puis il reçu une balle d'argent dans l'épaule ce qui créa une douleur profonde dans tout son être.

*Loup Sombre : Tu devrais me libérer là, tu ne trouves pas.
-Jamais !
-C'est ce que tu dis mais tu le sais très bien... Tu ne pourra pas protéger les mioches si tu te fait descendre et si tu ne tue pas tes adversaires. Libère moi !
-Je suis sûr qu'il y a un autre moyen...
-Non... Arrête de te mentir. Et puis rappel toi en fin de compte, je ne suis pas une entité différente de toi. Je suis toi.
-Non c'est faux !
-Assume toi.
-... Je n'ai pas le choix n'est ce pas...
-Oui*

Il libéra sa rage. Et ensuite il ouvrit les yeux. C'était le petit matin et il était dans la forêt, nu comme un vers et il voyait la fumer venant des ruines d'Othelo. Ce n'était malheureusement pas un cauchemar. De ce combat il n'arrive qu'a obtenir des bribes et de ses birbes il n'en tire presque rien de bon. Il a selon lui probablement blessé une personne qui était importante à ces yeux mais il ne savait pas qui. Il voulu se relever et senti une douleur terrible à son épaule, la balle était encore là mais sa force de loup avait commencé à œuvré dans la nuit, il ne saignait plus. Puis il se rendit compte que Loup Sombre n'était plus, enfin si, il se rendit compte que jamais il n'y avait vraiment eu deux personnalité différente. Depuis l'attaque il était beaucoup plus sombre, moins joyeux mais toujours près à défendre les élèves. Dans l'immédiat il devait surtout retirer cette balle en argent de son épaule et chercher à comprendre ce qui s'était passé.


Les 15 ans qui ont suivit



Après cette relevé de cet événement Zorth chercha à réunir le plus de néphilins ensemble mais ce fut un échec cuisant, il eu du mal à trouver du monde, à faire avancer les choses. Une fois qu'il se fit à l'idée qu'il ne pourrai rien faire là dessus il retourna dans la forêt, sous sa forme de loup, quittant les combats, ne voulant voir plus de souffrance, se sentant inutile. Ainsi s'écoulèrent les premières années de la guerre, puis un jour il n'en pû plus à chaque fois qu'il voyait une attaque d'un néphilin  il intervenait pour le permettre de fuir puis fuyais aussi à son tour. Et cela dura jusqu'à la fin. Il ne s'attendait pas à cette fin, mais il accepta la paix que l'humanité voulait apporté en ces lieux, il se plia à ce qu'on lui dit sans faire de vague. Il se fit tatouer le N de sa race sur son épaule droite '' marquez moi là où vous m'avez déjà marqué'', c'est à dire en face de sa cicatrice laissé par la balle en argent. Il lui fallu trouver un travail par la suite, et là ce fut une autre paire de manche, les humains ne voulant pas vraiment de lui, car il était franc lorsqu'on lui demandé si il était ou non un des leurs. Il se décida enfin de se faire professeur de sport particulier lui permettant d'aider tout à chacun sur quelque chose qu'il connaissait et les gens souvent ne chercher pas à savoir qui il était.

De quoi allez être fait la suite, il ne le savait pas encore mais il voulait croire en une meilleur cohabitation.


Présentez-vous en quelques lignes :

• Fan de jeux vidéos, de manga, de lecture héroïque fantasy, de jeux de rôle, de jeux de société, de certaines séries tout ça tout ça. Un Geek quoi un vrai.
Actuellement en étude d'informatique donc encore plus fan d'ordinateur.
J'ai aussi 20 ans pour ceux que ça intéresse.
• Comment avez-vous trouver le forum ? : Depuis que Friedrich m'a fait venir je ne l'ai pas quitté Very Happy
• Mon niveau rp : [] Débutant [] Intermédiaire [X] Expérimenté
• Une petite note à laisser au admin? : Votre travail est juste géniallissime !

(c) alysha
Zorth Kosh
avatar

Feuille de personnage
Citations:
Compétences:
LVL 3
LVL 3
Masculin
Date d'inscription : 06/11/2009
Revenir en haut Aller en bas
Zorth Kosh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Othelo :: Réglements et Contexte :: Fiches validées :: Néphilins-
Sauter vers: